Un diable dans la glotte ?

« Derrière un ballon de riesling moitié-vide moitié-plein, naviguons d'une digression à l'autre, devisons de l'actualité judiciaire, politique, culturelle ou tout simplement et largement sociale... en tentant d'échapper aux sentiers balisés de la bien-pensance, sans s'interdire de remarquer qu'on peut aussi aisément être le bien-pensant d'un autre. »

.

Ici :

Ailleurs :

Prix d'une vie, prix d'une mort

mercredi VI décembre MMVI

Une dizaine de milliers de morts par an, voilà motif de cause nationale. Sécurité routière, suicides, ces sujets ont été projetés sur le devant de la scène sur la base d'un milliers de morts annuels.

Apparemment, il y a eu en 2004 «  13 400 IVG [...] chez les jeunes filles de moins de 18 ans [...], chiffre n'a pas baissé depuis dix ans ». Au total, « le nombre des interruptions volontaires de grossesse s'établit à 210 000 en 2004 » (lien).

Comparé à ces chiffres, faire tout un scandale de la mortalit...   » Lire la suite

Quand on confond suicide et homicide involontaire

dimanche III décembre MMVI

La question de la re-pénalisation de suicide (lien) sous la qualification d'homicide involontaire se pose en observant la constance du tribunal administratif de Lyon dans la condamnation (au civil, puisque le pénal n'est pas de son ressort) de l'État dans des cas de suicides réalisés dans le cadre carcéral.

En mai dernier, « le tribunal a noté que le jeune homme s'était "vu prescrire un traitement psychotrope" qui "nécessitait une assistance médicale rapprochée" dont il n'a pas bénéficié. Il souligne aussi que "la distribution quotidienne des médicaments n'a pas été assortie de la vigilance...   » Lire la suite

Me Gilbert Collard : Je ne sais rien mais je dirais tout !

mardi XXVIII novembre MMVI

« Je ne sais rien mais je dirais tout », titre d'un film d'époque avec Pierre Richard et Bernard Blier (lien), me semble parfaitement adapté pour décrire les propos de Gilbert Collard, avocat du supporter blessé lors des violents incidents post-match PSG-Tel Aviv.

Ce cher Maître nous dit en substance « J'aurais aimé que l'enquête soit confiée à la gendarmerie pour qu'on ait une parfaite objectivité des services mais je n'ai pas de raison de douter de l'objectivité du travail qui sera accompli par les services de police » (AFP, 28 nov 2006, 15h lien), ce qui...   » Lire la suite

Mort d'un supporter de football : deux poids, deux mesures / Élections syndicales dans la Police Nationale

dimanche XXVI novembre MMVI

L'extrême-droite dénonce à raison le deux poids deux mesures dans le traitement de la mort du hooligan du Kop de Boulogne du PSG, tué par un fonctionnaire de police manifestement dans le cadre de la légitime défense. Comment nier que « En effet, la même bavure aurait eu lieu dans un "quartier sensible" ou aurait touché un jeune d'origine étrangère, nous aurions eu droit aux larmes de crocodiles habituelles à tous les échelons de l'Etat, à un traitement médiatique ultra complaisant pour la victime, sur la difficulté d'être délinquant en France, sur les rapports difficiles avec...   » Lire la suite

Dans l'intérêt de l'enfant ?

mercredi XXII novembre MMVI

La question se pose de savoir dans quelle mesure les débats sur l'École se font réellement au service de l'éducation, et non pas au service de partis-pris politiques, au regard de certains propos des « deux principales fédérations de parents d'élèves, la Peep et la FCPE » (lien).

Quel est en effet l'intérêt pour l'enfant de grandiloquentes déclarations à propos de la « nouvelle note de vie scolaire [...] censée mesurer l'assiduité du collégien et son respect des dispositions du règlement intérieur » ?

Pour la FCPE, il y a « un risque de double peine, de...   » Lire la suite

Socialismes d'aujourd'hui

jeudi XVI novembre MMVI

Je crois que je ne surprendrais aucun lecteur attentif de ce blog en avouant ne pas me reconnaître dans la gauche à gauche du Parti Socialiste. Je crois avoir déjà dit que j'avais de la sympathie pour le réformisme de Robert Hue ; mais il est parti, le réformisme aussi.

Mais que peut-on penser ces socialistes façon Lionel Jospin et autres Jean-Paul Huchon ?

Lionel Jospin affirmait n'avoir rien à proposer face aux excès de la mondialisation et du libéralisme économique. Triste manque d'imagination, triste fatalisme. Pour trouver, il faut d'abord penser...   » Lire la suite

La plus abrutie des historiographies

mercredi XV novembre MMVI

La plus plus abrutie des historiographies, c'est assurément celle qu'on nous somme, par l'effet de masse, de prendre en considération. C'est l'historiographie qui ne cherche plus de nouvelles sources, de nouvelles pistes d'interprétations des sources, qui ne cherche plus avant tout à expliquer le fait passé de mille et une manières. Non, c'est l'historiographie des petits juges de pacotille auto-mandatés, des nigauds persuadés que leur jugement sur des faits passés, complètement passés et dépassés, qui n'ont plus prise réelle sur le présent, que leur jugement, disais-je, importe.

Alors qu'il n'en est absolument rien...   » Lire la suite

Proposition d'une autre attitude pour la France face à la mondialisation

mardi XIV novembre MMVI

Délocalisation, mondialisation... Selon l'extrême-gauche, on doit se contenter d'être anti-libéral (interdire les licenciement, par exemple). Selon la gauche, on ne peut rien faire (dixit Lionel Jospin, alors Premier Ministre, face à des ouvriers en détresse). Selon la droite, tout va bien, on peut se contenter d'un patriotisme économique ponctuel, même si ce dernier est condamné par l'Union Européenne telle qu'on la construit au même moment.

Le choix est donc entre l'inaction ou l'opposition brute. Le fond de la question, c'est de savoir quel est le champ d'action politique, quel domaine la cité peut...   » Lire la suite

Plaidoyer pour une systématique validation des lois après observation de leurs effets

lundi XIII novembre MMVI

En France, on légifère à tour de bras. C'est une véritable « poursuite infernale » nous dit un magistrat (lien). Mais à y regarder de près, ce n'est pas en soi un mal. On tente de s'adapter aux évolutions du monde, la démarche est censée et louable.

Le problème réside dans la validation après coup de l'action menée, ou plutôt son absence.

En effet, malheureusement, il ne semble pas qu'existe une procédure standard pour évaluer la pertinence d'une loi. Quand la loi est votée, on ne précise pas un délai d'observation à l'issue...   » Lire la suite

Question de logique

samedi XI novembre MMVI

Quand on passe plusieurs années à tenir un discours ultra-répressif en matière de sécurité routière, allant jusqu'à dire qu' « il n'y a pas d'infraction mineure au Code de la route » (lien), propos qui méconnaît le principe même le plus évident et le plus fondamental de la définition des infractions dans notre droit pénal, celui de la classification tripartite (crime, délit, contravention) des actes réprimés selon la sévérité des peines censées découler de la gravité desdits actes, et qu'ensuite ont fait des annonces de nécessité de clémence, qu'est-ce que ça signifie très exactement ?

Affinons...   » Lire la suite

L'intérêt de se positionner par rapport à l'extrême-droite

jeudi IX novembre MMVI

« Oui la menace Le Pen existe, elle n'est pas virtuelle. Et le discours de Sarkozy la fait grossir jour après jour. Et à l'oublier on commettrait une erreur plus grave encore qu'en 2002, nous n'aurions aucune excuse. Il faut donc combattre le lepénisme sans relâche, dénoncer les dérives du ministre de l'Intérieur, donner à espérer aux classes populaires, apaiser les peurs et subsidiairement rassembler la gauche » déclarait le 8 novembre François Hollande, invité des forums du Nouvel Obs (lien).

Peut-on se demander dans quelle mesure cette phrase n'est-elle pas en soi une publicit...   » Lire la suite

Du placement en détention provisoire

mercredi VIII novembre MMVI

« C'est mon mari, la victime, qui est emprisonné ! » titrait l'Express le 30 octobre (lien).

Citant la compagne de René Dahan, placé en détention provisoire, le journal relate que « Il était 9 h 30 ce matin-là et René était venu me dire au revoir dans la salle de bains, avant de partir au travail. Une fois la porte refermée, j'ai entendu des grands bruits dans l'entrée, j'ai cru que mon mari était tombé. Je me suis précipitée et j'ai été attrapée par deux hommes, le visage masqué, qui m'ont maintenue par le cou pendant...   » Lire la suite

Vieille nation cherche statues

mardi VII novembre MMVI

« Nous avons attaqué sans tarder la statue de Staline. La démolition a duré cinq heures, parce que la statue avait été très bien conçue. [...] C'était une vraie histoire entre Gulliver et les Lilliputiens ! Nous ne cessions de tirer sur cette charogne par tous les moyens sans qu'elle bouge. Jusqu'au moment où quelqu'un a eu l'idée de génie d'attaquer ses bottes avec un fer à souder. [...] Dans la nuit qui descendait sur nous, les étincelles couraient le long des tiges de ses bottes. Les petits bonshommes tiraient fort par en bas et ont...   » Lire la suite

L'humour de Dieudonné

lundi VI novembre MMVI

Le mois dernier, sur une chaîne du câble passait un spectacle de Dieudonné (lien), « Cocorico », de 2002. Je l'avais déjà vu, j'ai néanmoins pris plaisir à le regarder à nouveau. C'était un spectacle solitaire, donc d'après sa rupture avec Elie Semoun.

Je suis tombé sur un enregistrement de son spectacle « Mes excuses » qui date de 2004, tourné au Canada.

Au bout de 8 minutes, j'ai la fâcheuse sensation d'avoir déjà perdu du temps, un peu comme si j'écoutais un discours de Le Pen. Je ne ris pas, je vois pas o...   » Lire la suite

L'inventaire des bonnes mesures

dimanche V novembre MMVI

Comme c'est cocasse. Il y a un an, je croyais que le PS pourrait offrir une candidature intéressante : il y a tant de paris à faire pour la France de demain que l'imagination peut se débrider.

Faut-il vraiment que le PS revienne sur ses mauvaises idées passées ?

Après la police de proximité (lien), il semblerait qu'il faille à présent souffrir l'apologie des emplois-jeunes.

« Les emplois-jeunes, créateurs de CDI », titre le Nouvel Obs (lien). Ainsi « 85 % des jeunes auraient trouvé un emploi dans les 18 mois suivant la fin de...   » Lire la suite

Index des articles :

XXIIIXXIIXXIXXXIXXVIIIXVIIXVIXVXIVXIIIXIIXIXIXVIIIVIIVIVIVIIIIII
Retour à l'index